fbpx

Nouveautés pour la saison 2019-2020

La FFBB a annoncé en mai dernier quelques modifications et nouveautés pour la saison 2019-2020. Tour d’horizon de ces changements à venir.

A chaque fin de saison ces annonces. Celle-ci ne déroge pas à la règle avec plusieurs décisions prises par le Comité directeur de la Fédération Française de Basketball.

Des indemnités de rencontres pour les officiels révisées.

Des évolutions ont été validées par le Comité directeur fédéral. Ainsi, les arbitres voient leur barème augmenter. Ces dispositions sont a valider au sein des différents Comités et Ligues au regard des limites des différents plafonds définis selon les niveaux :

Arbitres nationaux
  • Espoirs : week-end 85€ / semaine 145€
  • LF2 : week-end 85€ / semaine 145€
  • NM2 : week-end 85€ / semaine 145€
  • NF1 : week-end 85€ / semaine 145€
Arbitres fédéraux
  • NM3 : week-end 70 / semaine 120€
  • NF2 : week-end 70€ / semaine 120€
  • NF3 : week-end 60€ / semaine 100€
  • Championnat de France jeune : week-end 60€ / semaine 100€
Arbitres régionaux
  • Seniors F&M : semaine et week-end 40€ maximum
  • Jeune F&M : semaine et week-end 35€ maximum
Arbitres départementaux
  • Seniors F&M : semaine et week-end 30€ maximum
  • Jeunes F&M : semaine et week-end 26€ maximum
Officiels de table de marque :
  • HN : week-end 50€ / semaine 60€
  • NM1 : week-end 40€ / semaine 50€
  • NM2/LF2/Espoirs : week-end 40€ / semaine 50€
  • NM3/NF1/NF2/NF3 : week-end 30€ / semaine 40€
Observateurs, Commissaires et Evaluateurs :
  • Commissaires Jeep Elite et ProB : 70€
  • Commissaires, observateur, évaluateur HN : 100€
  • Observateurs Championnat de France : 70€
Des dispositions médicales pour les joueurs et arbitres

Le Comité directeur a validé une disposition qui sera inscrite dans les règlements généraux de la FFBB concernant la participation maximale d’un joueur sur trois jours glissants. Ainsi, un joueur ne peut participer à plus de deux rencontres sur trois jours consécutifs, que ce soit le week-end ou la semaine.

Dans le même temps, un arbitre ne devrait pas officier plus de trois rencontres sur trois jours glissants, week-end et semaine confondus. Cela relève d’une préconisation que d’une disposition règlementaire.

Dès septembre 2019, une procédure spécifique relative à la prévention des commotions cérébrales sera instituée.

Une présence obligatoire au stage de mi-saison

Tous les arbitres et observateurs Championnat de France devront suivre obligatoirement le stage de mi-saison. Toute absence sera suivi d’un arrêt des désignations sur la seconde partie de la saison. Cette disposition est maintenant inscrite dans la Charte des officiels.

Un groupe réserve national pérennisé

Ce groupe avait été expérimenté lors de la saison 2018-2019. Dans les faits, il a pour but de faire appel aux arbitre dudit groupe, de manière très occasionnelle, lorsque la CFC a besoin de couvrir des rencontres du niveau national en cas d’impérieuse nécessité, comme second arbitre, essentiellement sur le niveau NF1.

Par ailleurs, ce groupe est constitué, dans chaque Ligue, des 5 meilleurs arbitres au classement du niveau fédéral, en dehors des deux arbitres sélectionnés pour le concours arbitre national (arbitres nationaux stagiaires).