Devenir arbitre, une ambition qui s’affiche

Ref’mate lance sa première campagne d’affichage partout en France pour sensibiliser les joueurs aux bienfaits de devenir arbitre. Une action de promotion de l’arbitrage inédite et impulsée par nos équipes.

Parce qu’il est important de promouvoir la fonction arbitrale et surtout de promouvoir ses bénéfices, nous avons lancé une campagne d’affichage permettant de mettre en lumière les officiels.

Face à la crise de vocation que vit l’arbitrage en France, nous avons décidé de nous retrousser les manches et de parler aux jeunes joueurs.

Devenir arbitre n’est pas « chiant », « relou » ou encore « inutile ». Bien au contraire !
Devenir arbitre pour un joueur est l’assurance de comprendre les règles essentielles à la pratique de son sport et ainsi capitaliser sur une connaissance pointue des règles de son sport. Il pourra associer cette nouvelle expertise au développement de sa technicité. Un combo plus que gagnant !

Devenir arbitre, pour un joueur, c’est :

Arbitrer, c’est avoir une connaissance encore plus poussée de son sport et cela peut servir en tant que joueur. C’est aussi se développer en tant que personne et c’est un moyen de gagner un peu d’argent.​

Yohan Rosso, arbitre international FIBA

L’arbitrage est une école de vie à tout point de vue. Il permet de prendre des décisions, d’assumer ces décisions. On  a des responsabilités et on prend de l’expérience.
Je fais souvent le parallèle vie privée et vie arbitrage. Les deux apportent et l’on doit se servir de chacun pour avancer et pour progresser.
L’arbitrage nous permet d’apprendre à nous connaître nous-même et de chercher en permanence l’amélioration, le dépassement de soi.

Marion Ortis, arbitre internationale FIBA

Notre engagement pour la promotion des officiels n’est plus à prouver aujourd’hui. Nous avons mis en place des outils et une communication permettant une accessibilité sans freins aux savoirs règlementaires du basketball. Notre volonté est maintenant de faire connaître notre outil pour faire naître des vocations chez les plus jeunes et ce notamment chez les jeunes joueurs, premier vivier d’officiels.

L’équipe Ref’mate